mardi 26 novembre 2013

Friedrich Whilem Nurnberger


L'ancêtre, Frederick Wilhelm (Frédéric-Guillaume) Nürnberger, était originaire de Shoenewerda, en Allemagne où il serait né vers 1755. Ses parents seraient Johann Andreas Nurnberger et Catherine Elisabeth Duderstadt.

Vers l'âge de 20 ans, il s'enrôle dans l'armée. C'est à cette époque que les colonies américaines, ayant proclamé leur indépendance, voulurent conquérir les territoires du nord (le Canada) afin d'éliminer la menace que faisait peser sur eux la présence britannique. Pour défendre le territoire, l'Angleterre fit appel aux princes allemands qui consentirent, moyennant rétribution, à fournir un certain nombre de régiments.
 
Un document des archives publiques du Canada rapporte que Friedrich était un oberjäger, équivalent à un sergent dans le régiment de la princesse d’Anhalt-Zerbst. Il serait parti pour le Canada le 21 avril 1779.  Il apparaît ici sur la 2e ligne. 
 
Son nom figure sur la liste des passagers, le 8 mai 1779, i.e. Sergent âgé de 28 ans, mesurant 5 pieds 7 pouces et dont le lieu de naissance est Schönewerda, Saxe et qu’il est au service de l’armée depuis 4 ans et 8 mois (en date du 22 janvier 1783) Frédéric figure sur la 2e ligne de la liste « List of the ranger and artillery corps. 

Libéré de l’armée en 1783, il alla s'établir à L'Islet. Frédéric-Guillaume abjura le lutherianisme dans l'église de L'Islet, le 1er mai 1784, devant le curé Jacques Panet. 

 
Le 12 février 1787, il épouse Marie-Euphrosine Gaudreau. Elle est la fille de Joseph-Marie et de Marie-Anne Fortin. Il faut noter qu'il avait francisé son nom, comme c'était la coutume pour les soldats allemands qui étaient resté au pays après la guerre américaine.
 

Frédéric fut inhumé le 7 octobre 1841. Il était âgé de 86 ans. Son épouse le suivit le 3 décembre de la même année. Elle avait 75 ans.
 
 
 

Les descendants de Frédéric-Guillaume Berger se sont multipliés principalement dans les régions de Rimouski, la Matapédia, L’Islet, Rivière-du-Loup, Pabos, St-Fabien, Ile Verte, etc. 
La maison ancestrale de mon ancêtre est située à l'Islet et le propriétaire actuel possède une trentaine d'actes notariés. La maison appartenait à Joseph-Marie Gaudreau (père de Marie-Euphrosine) et ensuite au nom de Guillaume Berger, ensuite à leur fils Germain Berger et vient ensuite le dernier propriétaire Berger, soit Jacques fils de Germain.

 


Aucun commentaire: